Retour aux résultats de recherche

Photos


Votre sélection

Vous n'avez pas sélectionné de conférencier.

Teddy Tamgho

Teddy Tamgho

Champion du monde et d’Europe du triple saut (en salle)
Langue : Français

  • Catégories

  • Management
    • Gestion de la performance
    • Gestion du stress
  • Sport, Aventure & Expedition
  • Types d'événements

  • Conférence
  • Formation
  • Sujet

  • Le sport de haut niveau
  • La gestion des compétitions internationales
  • Gestion de la performance


A 13 ans Teddy fait ses premiers pas en athlétisme sous l'influence de sa soeur, athlète. C'est au Dynamic Aulnay Club que Teddy s'est donc mis à la perche et parallèlement, à la longueur puis, en minime 2, il s'attaque à la hauteur. En 2004, il intègre le pôle d'Eaubonne. Là bas Jean-Hervé Stievenart et Stéphane Grelut le mettent au triple saut. Dès sa première sortie le jeune prodige réalise un joli bond à 13m91.


L'année suivante, Teddy fait face à son premier "échec", en passant à

En savoir plus

A 13 ans Teddy fait ses premiers pas en athlétisme sous l'influence de sa soeur, athlète. C'est au Dynamic Aulnay Club que Teddy s'est donc mis à la perche et parallèlement, à la longueur puis, en minime 2, il s'attaque à la hauteur. En 2004, il intègre le pôle d'Eaubonne. Là bas Jean-Hervé Stievenart et Stéphane Grelut le mettent au triple saut. Dès sa première sortie le jeune prodige réalise un joli bond à 13m91.

L'année suivante, Teddy fait face à son premier "échec", en passant à côté de la qualification pour les championnats du monde cadets. La même année il porte son record à 15m16. La saison suivante, il devient double champion de France en salle à la longueur et au triple saut avec respectivement 7m21 et 15m35. Fin avril de cette année 2006 le sociétaire du Dynamic Aulnay Club se fait opérer au genou d'une méniscectomie partielle. Il effectue directement son retour pour les championnats de France jeunes qu'il remporte chez les cadets en portant sa marque à 15m38. Un mois plus tard, lors d'un match chez les juniors, il saute à 15m58, les minima pour les championnats du monde junior lui passant sous le nez pour 2 petits centimètres.

Dès le début de la saison suivante, Teddy intègre l'INSEP. En junior 1 il porte alors son record à 16m11 en salle et part en été pour les championnats d'Europe Juniors. Il y termine 4ème, à l'issu du dernier essai, avec un bond à 16m35 alors qu'il avait mené durant tout le concours. La saison 2007-2008, est celle de son entrée parmi les "grands". Pour sa première sortie sous les couleurs du CA Montreuil, Teddy bat le record de France junior en salle à Eaubonne avec 16m53. Il obtient également son premier titre de Champion de France élite à Bordeaux au mois de février s'offrant un nouveau record de France junior (16m94) tout en réalisant la 2ème performance mondiale indoor de tous les temps chez les juniors.

Pour son début de saison estivale, Teddy n'a effectué qu'une seule sortie sous les 16m50. Il est donc arrivé confiant pour les championnats du monde Juniors en Pologne. En se qualifiant directement en finale grâce à un premier essai à 16m30 lors des qualifications, Teddy crée l'exploit (pourtant tant attendu) en s'emparant du titre mondial avec un fabuleux bond à 17m33. Dans ce concours il effectue deux sauts au delà des minimas olympiques (17m13) mais le vent, trop important, ne permet pas de les valider.

Lors des Championnats de France élite à Albi, tout ne se passe pas comme prévu pour Teddy qui ne parvient pas à repasser la barre des 17m13. Quelques jours plus tard au meeting Herculis de Monaco, il réalise 17m19 avec un vent légèrement défavorable, nouveau record de France junior et minima olympiques, réalisés hélas trop tard. Il sera malheureusement impossible de repêcher Teddy pour ces Jeux Olympiques 2008.

Revenir à la version courte