Retour aux résultats de recherche

Votre sélection

Vous n'avez pas sélectionné de conférencier.

Laurence Fischer

Laurence Fischer

Karatéka française, trois fois championne du monde
Langues : Anglais, Français

  • Catégories

  • Arts & Culture
  • Management
    • Gestion de la performance
    • Gestion du stress
  • Sport, Aventure & Expedition
  • Types d'événements

  • Conférence
  • Sujet

  • La performance
  • Le haut niveau
  • La gestion du stress
  • La compétition

Née le 7 novembre 1973, Laurence Fischer est une karatéka française qui a remporté de nombreuses compétitions internationales, dont trois championnats du monde de karaté, deux en kumite (combat) féminin individuel et l’autre en kumite par équipe.

Laurence Fischer s’essaye au karaté à l’âge de six ans, sport qui à cette époque ne lui plaît pas : elle préfère la danse et le théâtre. Mais incitée par son père, ancien karatéka lui-même, elle se remet à la pratique du karaté à douze ans. Elle

En savoir plus

Née le 7 novembre 1973, Laurence Fischer est une karatéka française qui a remporté de nombreuses compétitions internationales, dont trois championnats du monde de karaté, deux en kumite (combat) féminin individuel et l’autre en kumite par équipe.

Laurence Fischer s’essaye au karaté à l’âge de six ans, sport qui à cette époque ne lui plaît pas : elle préfère la danse et le théâtre. Mais incitée par son père, ancien karatéka lui-même, elle se remet à la pratique du karaté à douze ans. Elle y prend peu à peu plaisir, à force d’apprentissage et de technique. Laurence suit une scolarité normale, tout en enchainant les succès sportifs.

Ses premières performances dans le circuit senior datent de 1995, année à partir de laquelle elle remporte la médaille d’or du Championnat de France de karaté, et cela durant onze années consécutives. En 1998, elle remporte le titre de championne du monde à Rio de Janeiro. Deux ans plus tard, c’est en équipe qu’elle remporte le titre mondial, à Munich. Cette victoire est historique pour l'équipe de France féminine. Ne succèderont à ce premier titre mondial que des médailles de bronze jusqu'en 2006, année où Laurence redevient championne du monde. C'est sur ce dernier titre qu'elle mettra fin à sa carrière De plus, entre 1999 et 2006, elle remporte sept fois la médaille d’or aux Championnats d’Europe (dont deux par équipe). Dans le même temps, Laurence est parvenue à suivre des études supérieures à l’ESSEC, d’où elle sort diplômée d’un MBA (programme Grande Ecole).

Militante de l'éducation par le sport en 2003, Laurence devient, entre autres engagements, l'une des marraines de Sports sans frontières, association avec laquelle elle part un mois en Afghanistan en août 2005 pour enseigner le karaté à des jeunes filles afghanes.

Après deux ans comme manager chez l'équipementier Nike, Laurence revient à ses premières amours et suit trois ans de formation intensive en Art dramatique : une année au Studio Pygmalion, puis deux ans au cours de Jean-Laurent Cochet. Ses premières apparitions en public se feront dans le cadre de Master Class organisées par le cours de Jean-Laurent Cochet (extraits de pièces ou elle présentera le personnage de Mademoiselle de E Bourdet, Agrippine dans Britannicus de Racine ou encore Cléopâtre dans Antoine et Cléopâtre de Shakespeare en anglais). L'année 2011 sera celle de la première pièce montée et jouée avec les comédiens de sa formation : Le sexe faible, d'Edouard Bourdet. 

Revenir à la version courte
Forum Mondial des femmes francophones
Forum Mondial des femmes francophones