Retour aux résultats de recherche

Photos


Votre sélection

Vous n'avez pas sélectionné de conférencier.

Jean Audouze

Jean Audouze

Science, culture et Astrophysique
Langues : Anglais, Français

  • Catégories

  • Sciences
    • Astronomie
  • Homme & Société
  • Types d'événements

  • Sujet

Jean Audouze est un astrophysicien français. Ancien élève du brillant astronome Hubert Reeves, avec lequel il a publié en 1971 un ouvrage clé, il est directeur de recherche au CNRS à l'Institut d'astrophysique de Paris. Il est maître de conférences à l'institut d’études politiques de Paris depuis 1990, vice-président de la commission nationale française de l'UNESCO, et représentant de la France au conseil et au bureau du Comité de la Recherche Spatiale (COSPAR, Committee on Space En savoir plus

Jean Audouze est un astrophysicien français. Ancien élève du brillant astronome Hubert Reeves, avec lequel il a publié en 1971 un ouvrage clé, il est directeur de recherche au CNRS à l'Institut d'astrophysique de Paris. Il est maître de conférences à l'institut d’études politiques de Paris depuis 1990, vice-président de la commission nationale française de l'UNESCO, et représentant de la France au conseil et au bureau du Comité de la Recherche Spatiale (COSPAR, Committee on Space Research).

Jean Audouze a connu la science sous quatre aspects : la recherche, l'enseignement, la politique et la direction de musées. Il considère que le monde scientifique est intéressant sous tous ses aspects. Il a travaillé à l'Institut d'Astrophysique de Paris sur les questions de cosmologie et actuellement il s’intéresse à la nucléosynthèse.

Jean Audouze est à l'origine de la création de l'ADEME, fusion de l'ANRED (Agence Nationale pour la Récupération et l'Elimination des Déchets) et de l'AFME (Agence Française pour la Maîtrise de l'Energie). En 2004, Jean Audouze a reçu le prix Kalinga décerné par l'Unesco.

Jean Audouze est très sensible aux relations entre la science et la culture. C'est ainsi qu'en 2006, il a participé à l'organisation d'une exposition sur l'âge d'or de la science arabe à l'Institut du monde arabe. On connaît en effet l'apport très important de la civilisation islamique en astronomie ainsi qu'en philosophie, et dans beaucoup d'autres sciences (algèbre, géométrie, trigonométrie, musique, chimie, mécanique, médecine,...), et les échanges féconds qui se sont développés avec l'occident dans ces domaines au cours du Moyen Âge, du Xe siècle au XVe siècle. L'occident doit beaucoup à la civilisation islamique, qui a contribué aux fondements culturels de l'Europe, et permis son prodigieux développement à la Renaissance.

En juin 2006, Jean Audouze a organisé le deuxième salon européen de l'innovation.  

Revenir à la version courte

Profils associés

Buzz Aldrin

Le deuxième homme à avoir marché sur la lune

Jean-Pierre Luminet

Astrophysicien et spécialiste des trous noirs